Vive la malbouffe, à bas le BIO !?

dimanche, septembre 15, 2013

Dernièrement j'ai fini un livre, chose rare car je ne lis pas beaucoup. C'est toujours difficile de me lancer dans un bouquin. Par contre, quand un sujet, qu'une histoire me plais, j’enchaîne.
C'est Monsieur qui m'a offert ce livre. Il voyait que je commençais à m’intéresser à ce qu'on mange réellement, que je lisais de plus en plus les étiquettes des produits, que je commençais à acheter du BIO. Du coup, il c'est dit que ce livre m’intéresserai, qu'avec ce livre je lirai un peu plus. Il me reproche de ne pas lire assez ^-^




Déjà, le titre est très accrocheur, très intriguant. L'auteur est ironique ou pas ?? Quand j'ai lu le derrière du livre, je me suis dit : oulala ... encore un livre qui va me perturber, je ne vais plus savoir quoi manger si je ne peux même pas faire confiance au BIO !



Ce livre vous expose je ne sais combien de fait divers entre les fraudes, les trafics, les lobby, les nanoparticules, les nitrates, les additifs ... Y'a des trucs vraiment affligeant ... Rien n'est développé en profondeur et tout est avec une touche d'ironie. Du coup, vous en prenez plein la tête. Je me suis retrouvé un peu bête face à ce livre, j'avais l'impression d’être une idiote qui se fait complètement berner. Je me suis posé la question d’arrêter de lire tellement cela me dégouttais, tellement d'infos en même temps. Mais j'ai continué et cela à conforté mon idée de manger BIO, même si il y a aussi des fraudes, même si Bruxelles fait n'importe quoi sur certains sujets.



Certains reprocherons à ce livre d’accumuler trop de faits, trop d'infos d'un coup et de ne pas les approfondir. Au final, j'ai beaucoup aimé ce livre car j'ai appris pleins de chose et pour le compléter, je suis allée sur internet pour approfondir par moi même.
Plusieurs fois en lisant ce livre, je me suis dit : mais pourquoi les gens se cassent la tête a tout trafiquer, à nous mettre autant de saloperies ? Ils le savent pourtant que c'est de la m****, non ?  Le pognon, encore et toujours le pognon. Oui, je suis du genre naïve et je suis tombée des nues plusieurs fois... Ce livre m'a remis un peu les pendules à l’heure. Ce n'est pas les médias ( sauf quelque uns ) qui vont vous apprendre tout ça. On vous met en confiance et on vous fait acheter n'importe quoi. Que se soit pour les cosmétiques ou l'alimentation, c'est le même problème. 

Je change mes habitudes de consommation petit à petit. Je vais au marché tous les dimanches pour privilégier les fruits et les légumes locaux, même si ils ne sont pas forcément BIO, je sais d'où ils viennent. On y prend aussi notre fromage, notre pain au levain.
Je vais aussi dans mon supermarché BIO où j'y prends quelque produits. Je ne prends pas tout car certains produits sont vraiment très très cher. Les céréales par exemple sont très cher, mais vu qu'on en mange que le week end, je les achète tout de même BIO. J'y prends aussi des yaourts, du lait de riz/soja, des œufs, des fruits secs en vrac etc... Noisettes, amandes, noix : c'est bien meilleur de manger ça en apéro que des gâteaux chimiques.
Je finis mes courses dans mon Intermarché. On y trouve de plus en plus de BIO et des produits écologique. J'essaie autant que possible de les privilégier, dans le cas contraire, j’épluche les étiquettes ! Au moindre doute, je repose l'article en rayon. Les plats cuisinés sont rare chez nous. J'essaie au maximum de cuisiner, de cette façon, je suis sur d'éviter au moins tous les additifs ...



Que ce soit en cosmétique ou en alimentation, il ne faut faire confiance à personne. Mais lire les étiquettes, les comprendre, ce n'est pas toujours simple. Pour les cosmétiques, je m'en sors bien maintenant mais pour l'alimentaire, j'ai encore un peu de mal. Je ne peux pas toujours choisir du BIO, je suis donc obligée de lire les étiquettes. A force, on retient les mauvais ingrédients !


Vous aimerez peut-être

4 commentaires

  1. C'est vrai que c'est important de faire attention à ce qu'on mange. Je bannis au maximum les produits transformés, et tout ce qui contient des additifs (ça fait des années que je lis les étiquettes!). Mais je n'ai pas fait la bascule vers le bio total, surtout à cause du nombre de reportages que j'ai vu sur les fraudes au bio!
    Un fait frappant qui a joué dans mon évolution, lu il y a quelques années : dans les cimetières, les corps ne se décomposent presque plus, car ils sont remplis de conservateurs... N'y aurait-il pas un petit soucis dans ce qu'on mange?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waouh ... les corps que ne se décomposent plus ... en effet, vive les conservateurs !
      Pour le BIO, il y a forcément des fraudes, mais c'est comme partout malheureusement. Après, je me dit qu'il y a peut être moins de risque de fraude avec du BIO qu'avec les autres produits. On se fera toujours avoir à un moment ou un autre, faut juste l'éviter au maximum ^-^
      Je me dit aussi que beaucoup font des reportages contre le BIO, en montrant les fraudes pour nous faire changer d'avis. Qui sais si il n'y a pas des lobby derrière encore ...
      Enfin, tout ça est un grand long et vaste sujet !

      Supprimer
  2. Très intéressant ce sujet!
    Arf les lobbying il y a dans le conventionnel comme dans le bio malheureusement! Même si je pense qu'effectivement dans le bio il y a déjà moins de risque de manger de la me***!
    J'avais vu un sujet il y a quelques temps comme quoi certain produits bio, type les betteraves rouges sous vides et bien le "plastique" utilisé pour la mise sous vide était pleins de cochonneries et donc comme le sous vide se fait avec de la chaleur, ces cochonneries passées dans les betteraves...
    Je ne peut pas consommer que du bio non plus surtout à cause des prix donc j'essaye de faire attention au étiquettes, mais j'ai des moments de craquages compulsifs et je mange des trucs pas top ben tant pis c'est comme ça!
    Enfin bref on pourrait en parler des heures!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plastique qui donne du "gout" aux betteraves ...
      mmmm comme c'est charmant ...
      J'ai encore quelques cochonneries bien chimique dans mes placards, je les termine et j'essaierai de ne plus les acheter. Cela va être dur de résister aux Napolitains ^-^

      Supprimer